AML World Awareness Day 21 April 2019

Qu’est-ce que la LMA ?

Qu’est-ce que la leucémie myéloïde aiguë (LMA) ?

La LMA est un cancer agressif et rare qui affecte le sang et la moelle osseuse. Il s’agit de la forme la plus courante de leucémie aiguë chez l’adulte.

En général, les cellules sanguines sont fabriquées à partir de cellules souches (cellules immatures) présentes dans la moelle osseuse, partie intérieure molle de l’os. Une cellule souche sanguine peut devenir soit une cellule souche myéloïde, soit une cellule souche lymphoïde. Une cellule souche myéloïde présente dans une moelle osseuse saine peut donner naissance à trois types différents de cellules matures qui, ensemble, forment le sang. Ces trois cellules sont :

  • les globules rouges : donnent au sang sa couleur rouge et sont responsables du transport de l’oxygène des poumons vers toutes les parties du corps ;

  • les globules blancs : luttent contre les infections et les maladies ; et

  • les plaquettes : aident le sang à coaguler et préviennent les saignements.

Dans le cas de la LMA, il y a production anormale d’une ou plusieurs de ces cellules sanguines présentes dans la moelle osseuse en raison de certaines modifications dans le matériel génétique (ADN). C’est ce qu’on appelle des anomalies génétiques. Ces cellules anormales, appelées cellules leucémiques, peuvent remplir la moelle osseuse et se répandre dans le sang, où elles peuvent se propager à certaines parties du corps, notamment le cerveau, la peau, la rate et les gencives. Par conséquent, la production de cellules sanguines normales est affectée et la moelle osseuse ne peut pas produire suffisamment de cellules sanguines saines.

Les signes et symptômes les plus courants de la LMA sont l’essoufflement, les ecchymoses, la fièvre, la fatigue et les infections. En général, la LMA se développe rapidement et s’aggrave si elle n’est pas traitée.

Quelles sont les causes de la LMA ?

Dans le cas de la LMA, nous ne comprenons pas parfaitement pourquoi les anomalies génétiques font qu’une cellule sanguine devient anormale. Cependant, certains facteurs peuvent augmenter les risques de développer la LMA. Le fait d’avoir un ou plusieurs de ces facteurs de risque ne signifie pas que vous développerez la LMA, et une personne ne présentant aucun de ces facteurs de risque peut développer la LMA. Les facteurs de risque possibles liés à la LMA sont les suivants :

  • La vieillesse (la LMA est plus fréquente chez les personnes âgées, mais elle peut se développer à tout âge)

  • Le sexe (la LMA touche davantage les hommes que les femmes)

  • L’exposition à des doses élevées de radiation ou à des produits chimiques tels que le benzène (solvant industriel) et certains détergents.

  • Chez les personnes ayant déjà subi une chimiothérapie ou une radiothérapie pour d’autres cancers

  • La cigarette

  • Chez les personnes ayant déjà souffert d’une maladie du sang telle que le syndrome myélodysplasique

  • Chez les personnes souffrant d’une maladie génétique présente à la naissance.

La LMA n’est pas une maladie héréditaire ni infectieuse et ne peut être transmise d’une personne à l’autre.

Quels tests pourrais-je passer ?

Plusieurs tests permettant d’examiner les cellules sanguines et la moelle osseuse sont utilisés pour détecter et diagnostiquer la LMA. Parmi ces tests, nous pouvons citer :

L’analyse du sang

Ce test est utilisé pour vérifier le nombre de cellules sanguines et pour rechercher les cellules sanguines anormales à l’aide d’un microscope. Une analyse du sang anormale peut conduire à un diagnostic de leucémie.

Biopsie de la moelle osseuse

Un échantillon de moelle osseuse est prélevé à l’intérieur de l’os et examiné au microscope pour déceler des modifications dans les cellules sanguines. Ce test peut être utilisé pour diagnostiquer la leucémie et pour suivre la réaction au traitement.

Analyses chromosomiques (cytogénétique)

Ce test sera réalisé pour identifier les mutations dans les chromosomes. Les chromosomes sont des groupes d’ADN encapsulés dans des cellules qui renferment le code génétique. La cellule humaine compte normalement 23 paires de chromosomes. Dans certains cas, il peut y avoir des altérations chromosomiques dans les cellules sanguines anormales en ce qui concerne la LMA. L’identification de ces altérations chromosomiques peut déterminer certains types de LMA, ce qui peut aider les médecins à choisir le traitement le plus approprié.

L’immunophénotypage

Ce test peut être utilisé pour examiner les types de protéines (antigènes) présentes à la surface des cellules leucémiques anormales. Il peut aider à déterminer le type spécifique de LMA.

Études moléculaires

Des modifications dans la structure et la fonction des gènes appelées « anomalies génétiques » pourraient être à l’origine du développement de cellules leucémiques anormales. L’identification de ces dernières, grâce aux études moléculaires, peut déterminer le type spécifique de LMA.

Vous n’êtes pas seul(e)

De nombreuses ressources sont mises à votre disposition. Vous pouvez y trouver des informations plus détaillées sur la leucémie myéloïde aiguë (LMA) en plus du soutien qu’elle vous apportent.

Suivez-nous

Connectez-vous sur nos réseaux sociaux pour rester informé sur les dernières informations et activités de Known AML.